lundi 4 janvier 2021

Les vœux de Pierre BONTE pour 2021

 

Pierre BONTE.
Document SPMC non répertorié.

Pierre BONTE, journaliste de radio et de télévision, est né à Pérenchies, rue Carnot, le 15 septembre 1932.

En octobre 2019, la municipalité de Danièle LEKIEN a proposé que son nom soit attribué à la future salle d’histoire locale.

L’actuelle maire, Valérie PROVO, a fait savoir, lors d’une séance du conseil municipal, en visioconférence, que les travaux avançaient bien et que la fin de ceux-ci pourrait s’envisager vers mai ou juin 2021.

A l’occasion d’échanges téléphoniques durant cette crise sanitaire,  entre Pierre BONTE et moi-même, l’idée est venue d’un message du journaliste pour les habitants de sa ville natale afin de leur témoigner sa sympathie et son soutien dans les réalités actuelles de ce second confinement que nous subissons.

Voici donc le message qu’il nous a envoyé. 

Dans les jours qui viennent, un dossier sur cette personnalité née à Pérenchies sera publié.

L’occasion nous est ainsi donnée d’expliquer à la nouvelle génération qui était Pierre BONTE et aux anciennes de se remettre en mémoire notre histoire locale mais aussi celle de la télévision et de la radio.

Etant donnée la longueur du dossier, il paraîtra en plusieurs parties.

 

Philippe JOURDAN

Président de l’association d’histoire locale « Si Pérenchies m’était contée… »

Le 3 janvier 2021.

 

« Bonjour Pérenchies !

En ces temps de confinement, qui nous contraignent à l'isolement, je voudrais adresser un message de sympathie à tous les Pérenchinois et Pérenchinoises, auxquels je reste très attaché.

J'ai quitté ma commune natale il y a près de 88 ans, et ma profession de journaliste m'a amené, depuis lors, à sillonner toute la France, mais je n'ai jamais oublié mes racines nordistes, et plus spécialement ce petit bout de territoire qui m'a vu naître, à l'ombre des cheminées de l'usine Agache où travaillait mon père.

 Au fil de mes reportages pour la radio ou la télévision, j'avoue que j'ai eu de nombreux coups de cœur pour des villages plus admirables les uns que les autres. La France a tellement de charmes divers !

Mais Pérenchies tient une place à part, dans ma géographie sentimentale, et je lui resterai toujours fidèle.

L'association "Si Pérenchies m'était contée…", animée par Philippe Jourdan, m'a prouvé que Pérenchies ne m'oubliait pas non plus, et la ville de Pérenchies non plus en choisissant de donner mon nom à l'espace d'histoire locale du prochain Complexe de l'Horloge.

J'ai été très sensible à cet honneur et j'ai hâte, désormais, de pouvoir "revenir au pays" pour l'inauguration de ce nouvel équipement culturel, dès que les circonstances seront devenues plus favorables.

D'ici là, je veux vous exprimer toute ma solidarité, dans cette période difficile, et vous redire mon amitié profonde.

Très cordialement, 

Pierre BONTE »

 

 

Thérèse DUMEZ, Patrice SANSOVINI, Pierre BONTE et Philippe JOURDAN en 2001.
Réception en mairie et vernissage d'une exposition d'histoire locale. Doc SPMC

         

Danièle LEKIEN, Pierre BONTE, Roselyne BROHY, Daniel BROHY et Philippe JOURDAN en 2019
pour la dénomination de la salle Pierre BONTE. Doc SPMC.
  


Correction et édition : Jean-Pierre COMPERE, administrateur du Blog.

 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

message de formulaire