dimanche 21 décembre 2014

Les bistrots histoires des Weppes


Les bistrots histoires des Weppes consacrés à la Première Guerre mondiale : une idée qui a germé dans la tête de nos responsables de l'office de tourisme du pays de Weppes et de Weppes en Flandre, dans le cadre de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale.
Les bistrots histoires des Weppes : une invitation à nos historiens locaux de se replonger dans l'histoire de leur commune entre 1914 et 1918, de découvrir de nouvelles sources surprenantes. On croyait que tout avait été dit, et pourtant la grande surprise fut de s'apercevoir qu'il n'en était rien.
Les bistrots histoires des Weppes : une réunion le deuxième vendredi de chaque mois dans une commune différente à chaque fois.
Les bistrots histoires des Weppes : une salle comble à chaque réunion. Des participants originaires de la commune, mais aussi venus de tout le pays des Weppes.
Les bistrots histoires des Weppes : des endroits improbables pour certaines séances, comme lorsque à Marquillies on réaffecta un ancien estaminet à cette tâche ou qu'il nous fut donné la possibilité d'entrer dans le gallodrome d'Hantay.
Les bistrots histoires des Weppes : des séances animées par les historiens locaux, qui savent réinscrire pour leur public l'histoire dans les lieux de leur quotidien.
Les bistrots histoires des Weppes : un formidable moment de convivialité et d'échanges autour d'un verre à la fin de la conférence.
C'est ainsi que notre amie Sabine Roucher d'Ennetières-en-Weppes avait payé de sa personne pour présenter sa commune, mais elle passe aussi régulièrement de l'autre côté du miroir et, noyée dans le public, immortalise ces événements.
Comme les belles d'antan, reviendront-elles ces charmantes réunions ? Eh bien, j'ai une bonne nouvelle à vous annoncer. Ce n'est pas parce que c'est la trêve des confiseurs que tout s'arrête à Weppes en Flandre.
Notre présidente, Chantal Dhennin, continue de travailler d'arrache-pied afin de préparer l'avenir. Pas de déclarations fracassantes dans la presse suivies de peu d'effets, mais un long travail obstiné fait de rencontres, de coups de téléphone et de conviction, pour vous préparer un nouveau programme pour l'année prochaine.
En l'occurrence, comme nous vous l'avions déjà annoncé, l'année 2015 sera consacrée à l'organisation, en collaboration avec l'Alliance Nord-Ouest, d'un forum des historiens de la châtellenie de Lille qui se tiendra le dimanche 25 octobre à Quesnoy-sur-Deûle.
L'idée, c'est que dans le cadre de cette dynamique, les historiens locaux en profitent pour parler eux aussi de leur guerre de 14.
Nul doute que nous aurons beaucoup de choses à apprendre. Il faut d'ailleurs remarquer qu'une partie de ces communes se trouve dans le pays de Weppes !
Voici donc le programme consolidé des bistrots histoires du premier semestre 2015 :

- vendredi 30 janvier : Aubers, salle du conseil (mairie d'Aubers)
- samedi 28 février à 15 heures : Pérenchies, salle des fêtes Schumann, place Roger Dutriez
- vendredi 13 mars : Wambrechies, café de la Gare, avenue de la Gare
- vendredi 10 avril : Escobecques, estaminet "Chez en-douce", centre bourg
- vendredi 17 avril : Lompret (lieu à déterminer)
- vendredi 15 mai : Verlinghem, salle du CCA
- vendredi 12 juin : Saint-André, salle des mariages (mairie, rue de Lambersart)
 

Extrait du blog de Weppes en Flandre fourni par Philippe JOURDAN
Président de "Si Pérenchies m'était contée..."
21/12/2014

dimanche 14 décembre 2014

Ils sont morts pour leur pays

En cette année de commémoration du début de la première guerre mondiale, nous ne pouvons oublier, malgré les cent ans qui nous séparent de cette date, toutes les personnes qui sont mortes pendant ce conflit et notamment les Pérenchinois.
Quand vous allez au cimetière de notre ville, vous pouvez voir entre autres les tombes des soldats de Pérenchies qui ont été tués pendant toutes les guerres .
Nous vous présentons ci-dessous leurs tombes avec leurs photos qui doivent nous permettre de ne jamais oublier leur sacrifice.

Jean-Pierre COMPERE
Administrateur
14/12/2014



samedi 13 décembre 2014

Nécrologie

Nous allons publier dans cette rubrique des articles et photos ayant trait avec nos concitoyens disparus  de Pérenchies ou d'ailleurs.
Nous commençons par relater une visite organisée au cimetière du Père Lachaise à Paris par l'Office Municipal de la Culture et des Loisirs.

Jean-Pierre COMPERE
Administrateur
13/12/2014

vendredi 12 décembre 2014

Le Père Lachaise

L'Office Municipal de la Culture et des Loisirs a organisé les 13 et 14 septembre 2014 un voyage culturel à Paris, Meaux et Fontainebleau et entre autres découvertes, le Président Pierre DUFOSSEZ a proposé une visite du cimetière du Père Lachaise.
Vous pouvez consulter ci-après quelques photos de tombes de personnalités connues de tous.

Jean-Pierre COMPERE
Administrateur du blog
17/10/2014


dimanche 16 novembre 2014

L'Orchestre National de Lille en grande formation à Pérenchies

Le samedi 29 novembre 2014, l'Office Municipal de la Culture et des Loisirs de Pérenchies recevra à la salle Lecerf , rue de Picardie à Pérenchies l’Orchestre National de Lille .
Venez nombreux assister à cette prestation de qualité.

Jean-Pierre COMPERE
Administrateur
15/11/2014


lundi 10 novembre 2014

Des jardins à la résidence

Entre le quartier de la rue Gambetta et la gare il y avait des jardins ouvriers. Ces derniers ont été déplacés rue de la Paix et ont laissé place à la résidence Victor Hugo.
Voici quelques photos des jardins, des travaux et de la résidence actuelle.


10/11/2014
Jean-Pierre COMPERE
Administrateur du blog



LES JARDINS

samedi 1 novembre 2014

Sur un air d'opéra

La sortie de septembre 2014 de l'Office de la Culture et des Loisirs de Pérenchies sous la présidence de Pierre Dufossez a été très riche cette année : le musée de la Grande Guerre à Meaux, le château de Fontainebleau, la croisière nocturne sur la Seine, le cimetière du Père Lachaise et l'Opéra Garnier.
Voici quelques photographies qui vous donneront peut-être l'envie de visiter ce monument parisien, haut lieu de la culture française.
Le Théâtre de l'Opéra, à Paris, a été construit par Charles Garnier (1825-1898) de 1861 à 1875 et commencé pendant le Second Empire.
C'est le monument le plus important et le plus réussi de ceux édifiés à cette époque.
La guerre de 1870 entre la Prusse et la France et la Commune interrompirent les travaux, mais le feu dans l’ancien opéra de la rue Le Peletier en 1873 hâtèrent la fin des travaux.
Il fut inauguré pendant la troisième république par Mac-Mahon le 5 janvier 1875.  
De 1881 à ce jour, plusieurs restaurations et programmes de modernisation ont rendu ce monument plus fonctionnel.
Une étape ultime fut la construction du nouvel opéra ultramoderne de Paris Bastille en 1989.
La façade de l’Opéra Garnier a été entièrement rénovée en 2001.
Ce bâtiment est un exemple parfait de l’architecture du XIXe siècle cachant ses structures d’acier sous des monceaux de décoration.
L’Opéra de Paris est un exemple baroque de néoclassicisme : façade richement décorée, escaliers monumentaux et hall à l’italienne avec des plafonds peints par Chagall en 1964.

Philippe JOURDAN
Président de "Si Pérenchies m'était contée..."
Octobre 2014


jeudi 30 octobre 2014

A chacun son histoire



Philippe JOURDAN
Président de "Si Pérenchies m'était contée..." aux lecteurs de notre blog.Une nouvelle rubrique a été lancée sur notre blog. "J'ai vu. J'ai lu"
N'hésitez pas à transmettre un petit compte-rendu de vos visites, de vos lectures, de vos écoutes.
 Une seule nécessité : relater quelque chose en rapport avec l'histoire, locale, nationale, internationale afin de donner l'envie à d'autres de visiter tel monument, de lire tel roman ou ouvrage historique, de voir tel film ou tel spectacle à connotation historique.
Si vous avez lu un roman ou un livre historique, faites-en un petit résumé avec votre avis sans oublier de scanner la couverture du livre.
Si vous avez visité un site, transmettez-nous une dizaine de photographies avec une petite présentation.
Si vous avez assisté à un spectacle, un son et lumière, donnez votre ressenti.Cela permettra de donner des envies, de connaître des lieux à visiter, de découvrir d'autres choses....

mercredi 29 octobre 2014

Une ronde de géants

Le Dimanche 26 octobre 2014, notre confrérie de la Tarte à Prônes s'est rendue dans la ville de Montigny en Ostrevent où nous avions emmené nos deux géants M. et Mme Tartaprônes.
Une quinzaine de membres de notre confrérie a défilé dans cette ville où tant nos géants que nos costumes ont fait l'admiration des nombreuses personnes qui s'étaient déplacées pour voir le défilé.
En voici ci dessous quelques photos

Jean-Pierre COMPERE
28/10/2014



mardi 28 octobre 2014

FONTAINEBLEAU, une demeure royale, une perle de la couronne



En septembre dernier, le samedi 13 et le dimanche 14 septembre 2014, l'Office de la Culture de Pérenchies (OMCL) a organisé un voyage de deux jours afin de découvrir le musée de Meaux, le cimetière du Père Lachaise, l'Opéra Garnier de Paris et le château de Fontainebleau.
Après Meaux et Le Père Lachaise, voici quelques photographies du château de Fontainebleau. N'hésitez pas à vous y rendre. C'est un magnifique château royal à découvrir absolument.
Le premier château date soit du règne du roi Philippe1er (1060-1108), soit de son fils Louis VI le Gros (1108-1137).
C'est Louis VII qui fonda, avant 1169, la chapelle du château consacrée à la Vierge et à Saint Saturnin.
Le bois de la forêt, combustible et matériau, la présence de l'eau, celle du gibier en abondance, ont favorisé l'implantation d'un château royal. Le nom sous lequel il passera à la postérité suppose la présence d'une fontaine à proximité.
A partir du XIème siècle, la résidence sera celle de nombreux rois de France : Philippe II Auguste, Louis IX surnommé Saint Louis, Philippe IV le Bel, Charles V, Charles VI, François 1er, Henri II, Charles IX, Henri IV, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV. 
Viendront ensuite Napoléon 1er, Louis Philippe et Napoléon III.
A la fin du XIXème siècle, le château devint résidence d'été pour les présidents de la IIIème République puis musée national en 1927.
Plusieurs femmes ont marqué les lieux : Isabeau de Bavière, Catherine de Médicis, Anne d'Autriche, Marie Antoinette et les impératrices Joséphine, Marie Louise et Eugénie.
Savez-vous que Louis XIII y naquit?
Savez-vous que c'est dans la chapelle du château qu'eut lieu le mariage de Louis XV?
Par contre, tout le monde sait que l'Empereur Napoléon 1er y fit ses adieux et abdiqua le 4 avril 1814 sur un petit guéridon toujours présent au milieu d'un petit salon rouge.
Par contre, sait-on encore que le pape Pie VII y résida deux fois en 1804 puis entre 1812 et 1814?
Plusieurs itinéraires de visites sont envisageables :
- Les Grands Appartements (que nous avons visités).
- Le musée Napoléon 1er qui contient de nombreux objets de l'époque napoléonienne.
- Le musée chinois aménagé en 1863. Il est décoré par les objets provenant du saccage du Palais d'été des empereurs de Chine par l'armée française en 1860.
- Les petits appartements de l'Empereur.

et d'autres (théâtre, appartement des chasses, ...)

Informations trouvées dans le guide "FONTAINEBLEAU" de Vincent Droguet et de Béatrice Lécuyer-Bibal. Editions Pro Libris. En vente à la librairie du château (à lire absolument).

Philippe JOURDAN
28/10/2014




lundi 27 octobre 2014

Une visite au musée


Lors du voyage organisé par l'OMCL les 13 et 14 septembre 2014, une visite du musée de la grande guerre de Meaux figurait au programme.
En voici quelques photos.

Jean-Pierre COMPERE
Administrateur du blog
25/10/2014




mardi 21 octobre 2014

L'autel de la chapelle des Sapins Bleus

Nous venons d'acquérir deux nouveaux documents pour notre association. Il s'agit de deux photographies de la chapelle des Sapins Bleus.
Les Sapins Bleus occupent le bâtiment de l'ancienne maison de retraite construite par Agache pour ses vieux ouvriers.
Elle était gérée par les religieuses de Sainte Marie d'Angers d'où la présence d'une chapelle qui existe toujours.
L'autel est très décoré à l'occasion sans doute d'une fête religieuse. La personne assise à droite n'est pas identifiée.  On sait d'après le texte qu'elle se nomme Marie.
Une photo a été envoyée le 16 novembre 1960 à "Marie Louise, Henri et les enfants".
L'autre a été envoyée à "Danièle et Suzanne"
On remarque sur un des documents une vierge à l'enfant. Nous ne savons pas ce qu'est devenue cette statue.

Si vous détenez des renseignements sur ces photographies, des témoignages ou des documents sur la maison de retraite Agache, n'hésitez pas à nous contacter.

Philippe JOURDAN.
Président de "Si Pérenchies m'était contée..."
21 octobre 2014







 
procession devant les Sapins Bleus



lundi 20 octobre 2014

Le centenaire de la bataille de Premesques




Ce samedi 18 octobre 2014, la petite ville de Prémesques, notre voisine, a célébré le centenaire de la bataille de Prémesques en inaugurant un mémorial à la mémoire des troupes britanniques mais aussi allemandes tombées au combat entre le 18 et le 20 octobre 1914.
L'ambassadeur d'Irlande, le sous-préfet, un représentant de l'armée anglaise et un représentant de l'armée allemande étaient présents sous un magnifique soleil afin de replacer dans notre histoire locale cet événement totalement ignoré par beaucoup d'entre nous.

Voici quelques informations trouvées sur la plaquette "Circuit pédestre de la bataille de Prémesques" réalisée par Philippe HEMMER.

Philippe JOURDAN
Président de "Si Pérenchies m'était contée..."
19 octobre 2014.

"Entre Pérenchies et Prémesques, se trouve le fort Sénarmont ou batterie de Prémesques, construite vers 1884. Le fort sera occupé par les Allemands dès le 10 octobre 1914 en même temps que Pérenchies.
La bataille de Prémesques coïncide avec la fixation du front à l'est d'Armentières. Elle fait suite à la prise de Lille par les Allemands le 13 octobre 1914, leur abandon d'Armentières le 16 octobre 1914 et la tentative de reconquête de Lille par les Britanniques.
Ces informations ont été retrouvées dans le journal du 2ème bataillon du régiment du Leinster composé d'Irlandais et dans le journal des Saxons du 179ème régiment d'infanterie.
Pour les Irlandais, c'est le baptême du feu en France. Arrivés le 17 octobre à la Chapelle d'Armentières, ils doivent conquérir Prémesques le 18 octobre et s'y maintenir. Les pertes sont nombreuses des deux côtés. 
Le 20 octobre 1914, à deux heures du matin, les Saxons lancent une première attaque qui est repoussée. 
A huit heures, les Allemands bombardent avec intensité les positions britanniques. 
Les Saxons du 179ème R. I. passent à l'attaque et occupent en partie le village dès neuf heures. 
Le village est abandonné aux troupes allemandes après de violents combats au corps à corps avec des pelles, des pioches, des armes blanches et des pistolets.
Les Irlandais ont perdu, en trois jours, 434 hommes (tués, blessés, disparus ou prisonniers). Ils se replient sur leur ligne de départ et creusent des tranchées sur les positions acquises.
Les Allemands vont fortifier le village dont les habitants ont été expulsés. Le château est transformé en ambulance de première ligne alors que ses pelouses deviennent un cimetière.
Les maisons abandonnées sont transformées en cantonnement pour la troupe. Le front est à moins de deux kilomètres et le village reste sous la menace de l'artillerie et de l'aviation britanniques.
Des blockhaus seront donc construits entre Wez-Macquart et le sommet de la crête sur quatre lignes de profondeur, protégés par des champs de mines, des barbelés, des tranchées et des mitrailleuses."





jeudi 16 octobre 2014

La chanson de la Tarte à Prônes

Voici les paroles de la chanson de notre confrérie de la Tarte à Prônes telle qu'elle est chantée dans toutes nos manifestations. Si vous voulez nous accompagner, vous pouvez toujours pousser la chansonnette avec nous, notamment lors de la Braderie des Bas de demain.

Jean-Pierre COMPERE
Administrateur du blog
18/10/2014




 


jeudi 9 octobre 2014

La rénovation de l'hôtel de ville


Vous avez pu le constater lorsqu'ils ont été réalisés,de très gros travaux de rénovation ont été entrepris afin de rendre les locaux de l’hôtel de ville plus accessibles aux habitants de Pérenchies, notamment aux personnes à mobilité réduite par l'installation d'un ascenseur et plus fonctionnels pour les agents municipaux.Nous vous montrons ci-après quelques photos des travaux et de la mairie finalisée.

Jean-Pierre COMPERE
Administrateur du blog






lundi 29 septembre 2014

7ème fête de la Tarte à Prônes



Créée en 2003, la confrérie de la tarte à Prônes de Pérenchies fêtait ce dimanche 28 septembre 2014 sa septième fête de la tarte à prônes.
Un invité de marque était présent en la personne d'un soleil radieux.
Dès le matin, les festivités commençaient. Entre 9H et 10 H, 24 géants se montaient afin de prendre part à un cortège dans le centre de la ville. Sur la Grand'Place, chaque géant fut présenté à la confrérie et au conseil municipal de la ville.
Venait ensuite le moment très attendu de la présentation des deux nouveaux géants pérenchinois Jeanne la fileuse et Henri le tisserand. Tous les deux représentent un couple d'ouvriers textiles commémorant les ouvriers de l'ancienne usine Agache qui marqua entre le 19ème et le 20ème siècles la vie des habitants de la commune de Pérenchies.
Les géants ont été fabriqués en Espagne. Les tenues ont été confectionnées avec comme modèle celles portées autrefois par les ouvriers textiles. Les visages ont été réalisés à partir de plusieurs photographies de pérenchinois. Les deux prénoms sont ceux le plus portés autrefois sur la commune.
Les deux nouveaux géants, portés par un homme, commencèrent alors une danse sous la musique de l'Harmonie Agache et la présence d'un membre de la famille Agache. Tous les géants les rejoignirent pour un rigodon magnifique. 
De très nombreux Pérenchinois furent présents sur la place du général de Gaulle et apprécièrent la fête et la bonne humeur qui y régnait.
Une photo géante rassemblant tous les géants et les porteurs prise devant la mairie clôtura la matinée.
Tous les porteurs se retrouvèrent alors rue du Nord, salle du restaurant scolaire pour un en-cas bien mérité tandis que le stand de la nouvelle bière de Pérenchies, la bière des tisserands, ne désemplissait pas...
A 14H, tout le monde était de retour sur la Grand'Place. Le cortège de l'après-midi prit la direction du quartier de l'Europe afin de procéder comme le veut la tradition de notre confrérie à la plantation d'un prunier. La chorale Saint Léger, l'Harmonie Agache, les Chtis Lutins de Tourcoing, la Gauloise de Hem animèrent de leurs chants et musiques les différentes cérémonies.
La journée se termina par une intronisation de 13 personnes. Chacune représentait une association de porteurs de géants présente. Chacun devint ambassadeur de la Confrérie de la Tarte à Prônes de Pérenchies.
Avant de se quitter , tout le monde profita du verre de l'amitié offert par la ville et de la dégustation de la fameuse tarte de la ville de Pérenchies..


Philippe JOURDAN
Président de l'association d'histoire locale "Si Pérenchies m'était contée..."
Echevin Grand Connétable de la Confrérie de la Tartes à Prônes de Pérenchies.


******************************************************************************

Voici ci-dessous un film qui a été réalisé par M.Guy Ferdinande de Lompret, un ami de notre confrérie que nous remercions bien chaleureusement.



Et voici une seconde vidéo fournie aimablement par M. Mahieux de VMS que nous remercions également chaleureusement pour sa prestation.



jeudi 18 septembre 2014

Vente annuelle de la Tarte à Prônes



Si Pérenchies m'était contée...                                                  Confrérie de la Tarte à Prônes                                                                                                                                      



BRADERIE DE LA PREVOTE ET DE L’EUROPE

                           VENTE ANNUELLE de la TARTE à PRONES


Le vendredi 17 octobre 2003, la confrérie de la Tarte à Prônes a vu le jour sur notre commune. Son but est de promouvoir la tarte aux prunes qui est la spécialité culinaire de notre ville.

Deux géants locaux, Monsieur et Madame TARTAPRONES nous le rappellent lors des fêtes et des manifestations.

Deux fois par an, notre Confrérie, membre de l’association d’histoire locale, organise une vente de ce succulent dessert.
Pour les autres moments de l’année, nous vous recommandons de vous rendre chez votre pâtissier habituel local.

A l’occasion de l’organisation de la braderie DE LA PREVOTE ET DE L’EUROPE, cette vente se déroulera durant toute la Braderie. Merci au Comité des Bas pour leur accueil et pour l’emplacement gratuit offert à nos géants.

LE DIMANCHE 19 OCTOBRE 2014

Notre stand de vente se situe 139 rue de la Prévôté chez M. Daniel BALLOY.
La confrérie, en tenue, y sera présente ainsi que nos deux géants.

Il est difficile de prévoir le nombre de tartes nécessaires. Aussi, une RESERVATION est mise en place afin de vous garantir d’obtenir votre dessert traditionnel. Pour des raisons de gestion, il n’est pas possible de prévoir un nombre important de tartes laissées à disposition. Seules les RESERVATIONS seront certaines de trouver une tarte sur le stand.

Pour les visiteurs, les premiers seront servis jusqu’à la fin de notre stock limité.

ALORS N’HESITEZ PAS.REDECOUVREZ LE PLAISIR DE LA TARTE à PRONES. REPLONGEZ DANS NOS TRADITIONS. PASSEZ VOTRE COMMANDE.

POUR COMMANDER :
- Veuillez remplir le talon réponse ci-dessous et le déposer (ou l’envoyer par la poste) avec le paiement en chèque ou en liquide chez les personnes suivantes au plus tard le dimanche 12 octobre 2014 :

Martine et Michel OSTENDE. 17 rue de Lomme 59840 PERENCHIES
Sabine et André DUPONT. 25, rue Jules Drumez 59840 PERENCHIES
Thérèse-Marie et Jean-Pierre COMPERE, 9 rue des gais logis 59840 PERENCHIES 
Philippe JOURDAN. 67, rue Jean Moulin 59840 PERENCHIES

- Votre tarte vous attendra  au stand de la Confrérie ( 139 rue de la Prévôté ) jusqu’à 12H. Les tartes non réclamées avant 12H seront perdues sans remboursement. 
Il s’agit de tartes aux prunes ( Tarte pour 4 ou 6 personnes ) fabriquées par des professionnels de la restauration proposées en boîte sous la responsabilité d’un de nos membres, pâtissier de profession.
Prix : 5€ la tarte.
Le bénéfice de la vente ira à l’association d’histoire locale SI PERENCHIES M’ETAIT CONTEE… pour ses actions en faveur du Patrimoine local.

Pour commander nos tartes, veuillez cliquer ici pour accéder au bon de commande à imprimer et à nous retourner aux adresses indiquées ci-dessus.

Philippe JOURDAN
19/09/2014